Publication d’emplois

Combien coûte un loyer en résidence senior ?

Les résidences seniors sont des logements uniquement réservés aux personnes du troisième âge en quête d’un environnement confortable et sécurisé. En dehors de la recherche de ce cadre de vie, il y a surtout le tarif qui est aussi un aspect très important à prendre en compte. D’une manière générale, le coût d’un loyer en résidence senior varie en fonction de plusieurs facteurs.

Les facteurs qui font varier les tarifs des résidences seniors

Les résidences seniors sont une alternative vers laquelle plusieurs personnes âgées autonomes se tournent de plus en plus. On assiste surtout à cette prise de décision lorsque le maintien à domicile ne leur convient plus du tout.

Cependant, il ne suffit pas d’opter pour une location de résidence senior pour espérer atteindre ses objectifs. Il y a aussi l’aspect prix qu’il faut également prendre en compte.

En la matière, il existe plusieurs éléments qui participent à la variation du coût d’un loyer en résidence senior. Voici alors quelques exemples parmi tant d’autres.

Combien coûte un loyer en résidence senior ?

La taille du logement

Comme vous pouvez l’imaginer, le coût d’un loyer en résidence senior dépend en grande partie de la taille du logement en question. De ce fait, un hébergement pour les personnes âgées sous forme de studio n’aura pas le même prix qu’un appartement de deux ou trois pièces.

La zone géographique de l’appartement

Un autre aspect à prendre en compte est la situation du logement. Ainsi, un appartement qui n’est pas loin d’une école, d’un hôpital ou de grandes installations modernes ne peut pas avoir le même coût que celui qui se trouve presque isolé de toutes infrastructures.

En dehors de ces facteurs, on en distingue plusieurs autres qui font varier le prix du loyer en résidence senior. Il s’agit, notamment, du standing de l’établissement, des services de base proposés obligatoirement, etc.

Les méthodes de fixation des tarifs : un autre facteur qui définit le coût d’un loyer en résidence senior

On rencontre souvent deux méthodes de fixation des tarifs des prestations proposées en résidence senior. Le premier est « la formule tout compris ».

Dans cette méthode de fixation du tarif, on assimile les dépenses qui en découlent à une charge de copropriété. Ainsi, elles comprennent les frais d’entretien, d’installation et d’utilisation des espaces collectifs (jardin, bibliothèque, salon, salle de sport, etc.).

De ce fait, tous les occupants sont appelés à assumer cette charge, peu importe le degré d’utilisation des espaces de vie commune. Qu’ils s’en servent ou pas, ils sont contraints de payer cette partie du tarif de la résidence senior.

La deuxième méthode est la formule à la carte. Suivant ce modèle, seule la gestion des locaux et services communs fait l’objet d’un tarif à payer. Tous les occupants se doivent de s’acquitter de cette somme y compris les dépenses individualisées correspondant aux services à la carte.

Parfois, on assiste à une méthode de fixation à partir d’un tarif d’adhésion au « club ». Dans ce cas, les tarifs ont rapport au fonctionnement de l’établissement. La souscription à ce service est souvent obligatoire pour toutes les personnes âgées qui s’y logent.